Conseils pour bien voyager en avion avec son chien

Aimer voyager avec son chien, c’est aussi ne pas se sentir limité par les kilomètres. Aussi quand un merveilleux pays nous attire, même à l’autre bout du monde, nous aimons emmener notre compagnon canin avec nous. Pour certains trajets, l’avion est alors la seule solution, ou alors la plus pratique pour se rendre dans le pays. Comment faire voyager son chien sereinement en avion ? Voici 10 conseils pour prendre l’avion avec son chien. 

avion chien
Prendre l'avion avec son chien

1. Voyage en cabine ou en soute ?

Tous les chiens ne sont malheureusement pas autorisés à voyager en cabine avec nous, et devront donc voyager en soute. 

Les chiens autorisés à voyager en cabine : 

  • Les chiens ne dépassant pas un certain poids, défini en fonction de chaque compagnie aérienne. Ce poids varie entre 5 et 8kg et inclus le poids la cage de transport du chien. Par exemple pour un poids maximal autorisé de 5kg, si votre chien fait 3kg, sa caisse de transport ne devra faire que 2kg maximum. 
  • Les chiens guides. Attention, certaines compagnies les refusent tout de même (Asia Airlines). 
Les chiens devant voyager en soute : 
  • Les chiens dépassant le poids autorisé en cabine. 

Attention, la plupart des compagnies aériennes refusent désormais les chiens brachycéphales (à museaux écrasés) comme les Carlins, Bouledogues anglais et français, Chow-Chow, Boston Terrier, Lhassa-Apso, Shi-Tsu, Pékinois, Boxer…  

D’autres races peuvent être interdites selon les compagnies. 

Les chiens de 1ère catégorie sont également interdits de vol. 

2. Vérifier les conditions de transport des compagnies aériennes

Transport de chien en avion : certaines compagnies aériennes ne proposent pas le transport des chiens, que ce soit en cabine ou en soute. C’est le cas en général des compagnies Low Cost comme Easy Jet, Ryan Air, Asia Airlines. 

Destinations autorisées aux chiens : nous pourrions penser que toutes les compagnies autorisant les chiens sur leurs vols les acceptent pour n’importe quelle destination. Que nenni ! Certaines compagnies imposent à nos animaux une limite aux vols dans l’Union Européenne (Al Italia) tandis que d’autres les acceptent uniquement sur certains vols (Paris->New-York pour la compagnie British Airways). 

Âge du chien : si vous avez un chiot, renseignez-vous bien sur l’âge minimum de transport en avion autorisé par la compagnie aérienne choisie. Le minimum est en général de 8 semaines, mais il peut parfois aller jusqu’à 10 ou 15 semaines. Les femelles pleines ne sont pas autorisées en vol. Evitez également de faire voyager en avion un chien trop âgé ou un chien très anxieux. 

Température en soute : vérifier auprès de votre compagnie aérienne que la soute sera bien ventilée et chauffée, et à quelle température. 

Escales : En cas d’escales, demandez si vous pourrez hydrater votre chien durant ce laps de temps.  

Avant de choisir une compagnie aérienne, il est donc très important de consulter leurs conditions de transport des animaux

Voici pour vous aider des liens vers les pages dédiées au transport des animaux selon les principales compagnies aériennes

NB : Si votre compagnie aérienne n’est pas dans cette liste, tapez simplement dans votre moteur de recherche préféré le nom de la compagnie + « chien » et vous devriez trouver un lien vers leur page dédiée au transport des animaux. 
avion chien
Choisir sa compagnie aérienne pour voyager avec son chien

3. Obligations légales selon le pays de destination

Les chiens ne sont pas forcément admis dans tous les pays. Certains refusent l’importation d’animaux sur leur territoire pour préserver leur écosystème. C’est le cas de l’Islande par exemple. 

La plupart du temps, votre chien devra : 

  • Etre à jour de ses vaccinations CHPPiL
  • Etre vacciné contre la Rage et avoir eu un titrage anti-rabique
  • Etre identifié par puce électronique
  • Avoir un certificat de bonne santé (délivré par votre vétérinaire quelques semaines avant le départ) 

Attention : certaines races peuvent aussi être interdites selon les paysPour en savoir plus, retrouvez ici les modalités de voyage avec un chien en fonction du pays de destination. 

Certains pays imposent également une quarantaine à nos chiens à leur arrivée sur le territoire. 

4. Quarantaine

La quarantaine est un terme pour désigner le fait de mettre à l’écart les animaux durant une certaine période. Ce laps de temps n’est pas forcément de 40 jours contrairement à ce que l’on pourrait croire, et dépend du pays de destination. Cela peut être bien évidemment moins de 40 jours, mais cette quarantaine peut aller jusqu’à 6 mois ! 

La quarantaine est destinée à éviter la propagation des maladies contagieuses, que ce soit aux espèces endémiques ou à l’homme. 

Attention : la quarantaine est payante ! La structure accueillant les chiens demandera des frais d’inspection, de dossiers, d’indemnités journalières et parfois même de transport entre l’aéroport et ses locaux. Parfois, vous devrez vous-même vous rendre sur place tous les jours pour nourrir votre chien, certaines structures ne possédant pas d’employés pour les soins aux animaux. 

Renseignez-vous bien sur les coûts et la durée de quarantaine selon le pays de destination. Parfois, pour un court voyage, il est préférable de laisser son chien chez soi et le faire garder par une personne de confiance. 

Les pays imposant une quarantaine à nos chiens : 

  • Taïwan
  • Malaisie : et permis d’import exigé. Attention certaines races sont interdites ! 
  • Grenade : quarantaine de 6 mois exigée en Grande-Bretagne au préalable
  • Panama
  • Wallis-et-Futuna : autorisation d’importation exigée. 
  • Philippines
  • Bahreïn : sauf si titrage antirabique. Permis d’import exigé. 
  • Indonésie : et permis d’import exigé. Attention, certaines parties de l’Indonésie interdisent l’import d’animaux. 
  • Singapour : et permis d’import exigé. 
  • Sri-Lanka : et permis d’import exigé + nombreux tests sanguins. 
  • Maurice : et permis d’import exigé. 
  • Nouvelle-Zélande
  • Chine : sauf si titrage antirabique. 
  • Polynésie Française
  • Thaïlande : sauf si respect des procédures et documents conformes au réglementations en vigueur en Thaïlande. 
  • Nouvelle-Calédonie : et permis d’importation exigé. 
  • Afrique-du-Sud : et permis d’import obligatoire et test de plusieurs maladies exigés.  
  • Australie
  • Islande : importation d’animaux interdite sauf autorisation exceptionnelle des services vétérinaires islandais. Autrement dit certainement pas pour un voyage à but touristique. 
  • USA (Hawaï et Guam)
avion chien
Cage de transport chien et avion

5. Consulter son vétérinaire tôt

Il est vivement conseillé de consulter son vétérinaire plusieurs mois avant le départ afin de voir avec lui les différents points de vigilance : 

  • Rage : vérifier si le pays dans lequel vous souhaitez voyager est exempt de rage ou non. Dans certains pays, certains territoires non exempts de rage sont interdits aux animaux étrangers. 
  • Certificat de bonne santé : il doit être fait au moins 3 semaines avant le départ et doit être valable pour la durée de votre séjour. 
  • Vérification des vaccinations : elles doivent être encore à jour durant votre voyage et pour votre retour. 
  • Titrage antirabique : il n’est pas forcément obligatoire pour l’entrée dans le pays de destination mais peut l’être à votre retour en France ! 
  • Calmant pour le voyage en avion : certaines compagnies aériennes conseillent d’éviter les calmants pour faire voyager votre chien en avion. Demandez l’avis de votre vétérinaire, et voyez avec lui pour privilégier l’homéopathie ou la phytothérapie pour apaiser votre chien durant le vol. 

6. Habituer son chien à la caisse de transport

Pour que votre chien ne soit pas surpris de se retrouver enfermé dans une cage de transport durant plusieurs heures il est important de l’habituer progressivement à ce contenant. En effet, non seulement le vol peut être long, mais le temps d’attente peut aussi être important avant le vol et après celui-ci. Autant faire en sorte que votre chien apprécie sa caisse de transport et s’y sente bien. 

Attention : pour les voyages en avion, la cage de transport de votre chien doit être aux normes IATA : votre chien doit pouvoir se tenir debout, se tourner sans difficulté, et la cage doit être ventilée sur 3 côtés. Elle doit être en fibre de verre ou en plastique solide, en 2 parties jointes par des boulons. La grille doit être à fermeture centrale, avec les charnières dépassant de 1,6cm en dessus et en dessous de la porte. Les roues (si la cage en possède) doivent être rétractables. 

Retrouvez ici nos conseils pour habituer votre chien à la caisse de transport. Et ici des conseils pour lui éviter ou soulager le mal des transports

7. Mettre vos coordonnées sur la cage

Par précautions, il est utile de mettre sur la cage de transport de votre chien quelques informations. Prenez soin de plastifier cette feuille au préalable et de l’attacher correctement afin qu’elle ne se déchire pas et ne s’envole pas. 

Attention : conservez sur vous le passeport de votre chien, ne le laissez surtout pas dans sa caisse de transport ! 

Les indications à noter sur cette fiche : 

  • Vos nom et prénoms, 
  • Votre numéro de téléphone portable (s’il fonctionne dans le pays de destination), 
  • Votre nouveau numéro de téléphone à votre arrivée au pays de destination (si votre portable habituel ne capte pas une fois sur place), 
  • Votre numéro de vol avec le nom de votre compagnie aérienne
  • Votre adresse au pays de destination
  • Le nom de votre chien
  • Son numéro d’identification
  • L’aéroport de destination
avion chien
Obligations légales et vétérinaires pour voyager avec son chien en avion

8. Avant le départ

Avant de choisir votre compagnie aérienne, regardez les vols proposés pour la destination choisie. Privilégiez de préférence les vols sans escale, afin d’éviter que votre chien n’arrive avant vous ou après vous. Quelques semaines avant votre voyage, souscrivez une assurance santé pour votre chien en cas de soucis durant le vol ou durant votre séjour. Trois jours avant le départ, appelez votre compagnie aérienne pour vous assurer que la présence de votre chien sur le vol est bien prise en compte. Une fois à bord, prévenez l’hôtesse de l’air ou le steward de la présence de votre chien en soute et demandez-lui d’en informer le commandant de bord.

9. Contrôles vétérinaires aux aéroports

En voyageant avec un animal de compagnie, nous devons passer par les contrôles vétérinaires avant le vol et à l’arrivée dans le pays de destination. 

Il est donc important de prévoir d’arriver tôt à l’aéroport de départ afin de passer les services vétérinaires. Une fois arrivés au pays de destination, prévoyez également du temps pour récupérer votre chien et passer les contrôles vétérinaires également. 

Attention : regardez attentivement votre heure d’arrivée au pays de destination. Avec le décalage horaire, assurez-vous que le contrôle vétérinaire sera encore ouvert à votre heure d’arrivée. 

10. Matériel à prévoir pour votre chien

Pour que le voyage de votre chien se passe le plus confortablement possible, pensez à emmener quelques accessoires  

  • Une laisse : pour le tenir avant de le mettre dans sa caisse de transport avant le vol, et pour lui laisser se dégourdir les pattes à l’arrivée. 
  • Son passeport : avec le certificat de bonne santé et le titrage antirabique. 
  • Une couverture chaude : pour mettre au fond de sa caisse de transport. Les soutes sont chauffées mais il y fait tout de même frais. 
  • Un tapis hygiénique : à mettre dans la cage. Il absorbera les pipis éventuels durant le vol, afin que votre chien reste au sec. 
  • De l’eau glacée : quelques jours avant le vol, remplissez d’eau le bac destiné à cet effet fourni avec la cage de transport de votre chien et mettez-le au congélateur. Votre chien pourra ainsi s’hydrater durant le vol, car l’eau fondra progressivement. Cela évite que toute l’eau ne se renverse durant la manutention de la caisse et que votre chien ne se retrouve sans eau durant tout le trajet. 
  • Un manteau : en fonction de la température à votre arrivée au pays de destination, prévoyez un manteau chaud pour votre chien, ou un manteau rafraîchissant. Le contraste de températures peut être parfois important entre la France et le pays de vos vacances. 
  • Une ration de nourriture : à donner à votre chien à l’arrivée. Il vaut parfois mieux qu’il voyage à jeun, sauf si le vol est vraiment très long. A ce moment là, nourrissez votre chien 2 heures avant le départ (en prenant soin de lui faire faire ses besoins avant le vol), et également à votre arrivée. 
  • De quoi nettoyer : malgré toutes vos précautions, il se peut que votre chien soit malade durant le vol, ou fasse ses besoins dans la cage. Prévoyez de quoi essuyer et nettoyer la caisse et votre chien à son arrivée. 
avion chien
Préparer le voyage en avion de son chien

Le prix du transport de votre chien en avion varie selon les compagnies aériennes, selon qu’il voyage en soute ou en cabine, et en fonction de votre vol. Les vols internationaux seront plus coûteux que des vols domestiques. Comptez donc entre 30€ et 300€ le billet d’avion pour votre chien. Pensez également à prévoir les frais de quarantaine à l’arrivée au pays. 

Alors, prêts à partir en vacances et à prendre l’avion avec votre chien ? Racontez-nous en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

Aimer et partager :
The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dogbnb.fr, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.