La truffe de mon chien est sèche, il est donc malade. Mythe ou réalité ?

Une autre vieille croyance vis-à-vis des chiens est que l’on peut déterminer d’un simple geste s’ils sont malades. Simplement en touchant leur truffe. Est-elle sèche ? Si oui, le chien est donc mal en point. Pas tout à fait vrai… Après avoir vu que tous les chiens ne savent pas nager d’instinct, contrairement à la fréquente idée reçue, voyons pourquoi la truffe ne peut pas être un indicateur fiable sur la bonne santé de nos toutous. Et comment déterminer alors si notre chien est malade ou non. 

Chien avec une couverture sur la tête
La truffe est-elle un indicateur de santé du chien ?

Pourquoi tester la truffe de son chien ne suffit pas :

Beaucoup de paramètres peuvent influer sur l’aspect de la truffe du chien. Tantôt sèche, tantôt humide, elle peut aussi être froide ou chaude, lisse ou granuleuse, rose ou noire. 

Cela peut venir de différents éléments extérieurs

  • La température de l’air
  • L’humidité ambiante
  • Les saisons
  • L’activité sportive
Mais aussi d’éléments internes au chien : 
  • est-il suffisamment hydraté ? 
  • a-t’il chaud ? 
  • essaye t-il au contraire de se réchauffer ? 
  • est-il fatigué ? 
  • est-il resté prendre le soleil un bon moment ?  
gros plan d'une truffe de chien

D'autres signes sur la truffe pouvant être inquiétants :

Un chien qui vient d’avoir une forte activité aura souvent la truffe chaude. Tout comme une femelle allaitant ses petits ou sur le point de mettre bas. Un chien qui aura passé un moment au soleil aura sans doute la truffe sèche, en particulier s’il ne s’est pas hydraté depuis un moment. Lui laisser une gamelle d’eau fraîche près de lui ne suffit pas toujours à ce qu’il se passe d’un bon bain de soleil. 😉 

Si votre chien est fatigué, il se peut qu’il ait la truffe froide, ou s’il vient de passer un moment à fouiner dans la neige… Bref, vous l’aurez compris, énormément de choses peuvent modifier la texture ou la température de la truffe, aussi il est important de prendre d’autres paramètres en compte avant de s’affoler. 

En revanche, certains symptômes de maladies peuvent apparaître sur la truffe : 

  • écoulements du nez (fluides ou épais, jaunes ou verdâtres…),
  • éternuements à répétition (attention aux épillets !), 
  • crevasses (à différencier des petites blessures ou écorchures que nos chiens se font en jouant avec des copains ou dans les branchages)
Dans ces cas là, consultez votre vétérinaire, après vérification des points suivants, qui peuvent vous en dire plus sur l’état de santé de votre chien : 
truffe d'un chien en gros plan
La truffe : un indicateur de santé de nos chiens ?

Les contrôles à faire sur son chien en cas de doute :

En cas de doute, le toucher de la truffe ne suffisant pas à juger de l’état de santé de nos chien, il est important de procéder à d’autres vérifications : 

  • Premier réflexe : prendre la température de son chien. Pour cela, utilisez un thermomètre avec un embout souple, plus confortable et sans risque de blessure. La température d’un chien varie entre 38° et 39°C. Au delà, le chien est en hyperthermie, il a de la fièvre. En deçà, il peut être en hypothermie. Un appel à votre vétérinaire vous permettra de savoir si la température est alarmante et si un contrôle s’impose. C’est le test le plus fiable que vous puissiez faire, celui qui va réellement vous donner des indications précieuses sur l’état de santé de votre chien. En voyage avec un chien, il est donc l’accessoire indispensable à mettre dans sa trousse à pharmacie
  •  Autre point que vous pouvez vérifier : la couleur des muqueuses du chien. Si elles sont très pâles au niveau de l’intérieur des paupières, et sur les gencives, prévenez également votre vétérinaire. 
  • Si vous sentez que votre chien n’est pas dans son état normal, sans avoir rien fait de différent des autres jours, s’il est apathique, très fatigué, ne joue plus, refuse de manger : un contrôle vétérinaire s’impose. 
  • D’autres signes peuvent vous donner des informations sur sa santé : s’il vomit (vomissements à différencier des régurgitations d’herbes si votre chien vient d’en manger), s’il essaye de vomir sans y arriver, s’il a la diarrhée, ou du sang dans les selles, si ces urines sont foncées : idem, direction le vétérinaire. 
Voilà pour les premiers contrôles à effectuer. Vous aurez ainsi de bonnes indications à fournir à votre vétérinaire par téléphone afin qu’il vous dise si une visite à son cabinet ou sa clinique est nécessaire.
 
Vous pourrez également trouver bon nombre d’autres conseils dans les rubriques « Santé & Soins » et « Maladies du chien » sur notre autre site Voyager Avec Son Chien.

Et vous, avez vous déjà entendu cette petite phrase « truffe sèche égale chien malade » ? Dites-nous en commentaires si cela vous a déjà inquiété ou non. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

Aimer et partager :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.