Comment protéger et soigner les coussinets des chiens en randonnée

En randonnée, les coussinets de nos chiens peuvent parfois être mis à rude épreuve, surtout sur un long trajet. Le type de sol est aussi à prendre en compte, puisque certaines surfaces seront plus abrasives que d’autres. Les coussinets ont un rôle isolant, respirant et amortissant, au même titre que nos chaussures. Leur épaisseur sera fonction de l’activité du chien : plus le coussinet est sollicité, plus il se renforce. Avoir un chien bien entraîné est donc déjà une bonne étape, mais n’exclu pas les blessures. Pourtant plus résistants que nos pieds nus, les coussinets seront très douloureux en cas de lésions. Voyons comment protéger et soigner les pattes de nos compagnons à quatre pattes en randonnée. 

 

Patte de chien dans main posée dans l'herbe
Prendre soin des coussinets de nos chiens en randonnée

Prévenir et soigner les blessures aux coussinets

En fonction des saisons et des types de sol, les altérations des coussinets peuvent varier :  

Les risques de blessures aux coussinets :

  • Coupures : sur certaines roches, sur un morceau de verre ou autre objet contondant, le chien peut s’ouvrir le coussinet. 
  • Crevasses : avec la chaleur, le froid ou le sel de déneigement, des crevasses peuvent apparaître sous le coussinet. 
  • Plaies : certaines plaies plus importantes peuvent se former si le chien dérape sur une surface abrasive par exemple. Cela peut arracher une partie de l’épaisseur du coussinet. 
  • Brûlures : le bitume, tout comme un sol trop chaud en été peuvent brûler les coussinets. Le test : poser le dos d’une main au sol pendant 5 secondes. Si c’est trop chaud pour la main, c’est trop chaud pour les coussinets de nos chiens. 
  • Épillets : en été, les épillets sont fréquents et peuvent se figer partout sur nos chiens, notamment entre les doigts et les coussinets
  • Gelures : en hiver ou même l’été lors de longs passages sur des névés, les coussinets peuvent souffrir du froid, et présenter des gelures. Et pour les chiens à poils longs, des glaçons peuvent se former entre leurs doigts, rendant la progression du chien très difficile, voir douloureuse.  
  • Griffes trop longues qui peuvent casser : quand les griffes de nos chiens ne sont pas entretenues, elles deviennent vite longues. Le problème : le canal sanguin présent à l’intérieur des griffes pousse lui aussi. Plus on attend pour couper les griffes de nos chiens, plus à terme elles seront longues. Les griffes participant au bon équilibre de nos canidés, et aidant à la motricité, il est important de les raccourcir régulièrement. Une griffe trop longue peut casser, et si l’ongle touche le canal sanguin cela sera très douloureux pour le chien. 
  • Griffes trop longues qui peuvent blesser : Quand elle ne casse pas, une griffe trop longue va modifier l’aplomb du pied. Le doigt peut alors s’infecter à hauteur du début de la griffe. 
  • Usure prématurée : quand le chien parcours beaucoup de kilomètres d’un coup, son pied n’a pas eu le temps de s’habituer et de se renforcer. L’épaisseur du coussinet peut alors s’user de manière rapide, rendant les appuis très douloureux. 
Coussinet chien
Préparer et soigner les coussinets de nos chiens

Anatomie du pied du chien :

Le chien est digitigrade, c’est à dire qu’il marche sur ses doigts. Ses pattes reposent au sol par leur troisième phalange seulement, les membres antérieurs comprennent 5 doigts dont l’un (l’ergot ou le pouce) ne repose pas au sol, et les membres postérieurs possèdent 4 doigts.  

Pour faire un peu d’anatomie, voyons comment est constitué le pied de nos canidés plus en détails (cliquez sur une image pour ouvrir la galerie) : 

Comment contrôler les coussinets de nos chiens :

Nos chiens n’ayant pas tendance à se plaindre, il faudra être vigilant à tous signe suspect : boiterie, difficulté à se déplacer, refus d’avancer, léchages constants au même endroit… Dans ces cas et même avant (car mieux vaut prévenir que guérir n’est-ce pas ?) quelques points sont à contrôler. De plus, quelques précautions permettent d’éviter les problèmes. 

Les points de contrôle du coussinet : 

  1. Sous les coussinets : vérifiez que le coussinet soit sain, sans impact, sans épine de ronce ou autre, sans blessure apparente ni chaleur excessive. Sans oublier le coussinet carpien !  
  2. Entre les coussinets : la peau entre le coussinet palmaire (le « gros » coussinet) et les coussinets digités (les « petits » coussinets présents sous les doigts) est aussi importante à vérifier que le reste. Il faudra contrôler qu’elle ne présente pas de zones de rougeurs et qu’elle est exempte de toute matière pouvant gêner ou blesser le chien. 
  3. Les griffes : contrôlez la longueur des griffes, elles ne doivent pas toucher le sol. 
  4. Entre les griffes et le doigt : au bout du doigt, là où la griffe démarre, vérifiez tout autour que la peau soit sèche. Si c’est humide et que ça sent mauvais, c’est que c’est infecté à cause d’une griffe trop longue ou d’une blessure. 
  5. Entre les doigts : en prenant la patte du chien avec le coussinet dans votre paume, vous pourrez contrôler entre les doigts, en les écartant légèrement et en vérifiant qu’aucun épillet ou autre graminée ne s’y est logé. Pour les chiens à poils longs, c’est plus difficile à voir, prenez le temps de bien inspecter cette zone. 
Les points de contrôle en images (cliquez sur une image pour ouvrir la galerie)

Les précautions à prendre pour avoir un coussinet en santé : 

  • Réaliser les points de contrôle ci-dessus régulièrement. 
  • Rincer les pattes du chien après une baignade dans l’eau salée, un passage sur de la neige, ou une marche sur des routes imprégnées de sel de déneigement. 
  • Entraîner son chien avant une longue randonnée. 
  • Utiliser des produits spécifiques pour renforcer le coussinet si besoin et le nourrir. 
  • Utiliser des chaussures de protection spéciales chiens. 

Que mettre dans la trousse à pharmacie :

Quand on part en randonnée, il est bon d’avoir une petite trousse à pharmacie sur soi, qui pourra servir pour l’humain comme pour l’animal. Concernant les blessures des coussinets, elles peuvent fortement retarder voir compromettre la suite du parcours. Voici donc les indispensables qui serviront à protéger la patte et permettront au chien de continuer à marcher sans trop de douleur.  Cela fait aussi partie des premiers soins à réaliser avant de se rendre chez le vétérinaire si la visite s’impose. 

  • De l’eau : pour rincer la plaie
  • Du sérum physiologique : ça ne prend pas de place et permet de nettoyer la plaie également si on manque d’eau
  • De la pommade cicatrisante et désinfectante : le Dermaflon (pommade vétérinaire) ou le Cicratyl (pommade que l’on trouve en pharmacie) feront très bien le job. 
  • Des bandes de gazes : à mettre par dessus la pommade, puis entourer le pied complet du chien avec. A dérouler autour du pied sans serrer. 
  • Une bande auto-agrippante : pour maintenir la gaze. Le fait qu’elle soit auto-agrippante permet de ne pas emmener de rouleau adhésif. Attention à ne pas serrer. 
  • Une paire de petits ciseaux : ils serviront à couper les bandes mais aussi à couper les poils autour de la plaie si celle-ci est présente entre les coussinets ou sur le dessus du pied. 
  • Une pince à griffes : pour couper les griffes si on se rend compte au court de la randonnée qu’elles trop longues, ou si l’une d’entre elles casse en chemin. 
  • Une vielle chaussette : pour protéger le pansement. 
  • Une pince à épiler : si un épillet par exemple est figé entre les doigts du chien elle sera très utile. 
  • De la vaseline ou un baume DIY ou du commerce : pour nourrir les coussinets
  • Des chaussures spéciales chiens : elles protégeront les autres membres pour éviter les blessures multiples. 
  • De l’Arnica 7 ou 9CH en homéopathie : à donner à votre chien en cas de choc. Double emploi : pour le bipède et le quadripède ! 
  • De l’élixir de minéraux Puissance 7 : si vous n’avez pas d’homéopathie mais que vous avez du Puissance 7 il fera parfaitement l’affaire en cas de choc physique ou émotionnel. Voir ici pour les usages des élixirs de minéraux et élixirs floraux. Double emploi également. 😉 

Quand consulter le vétérinaire :

Le vétérinaire ne sera pas forcément tout proche du lieu de randonnée, mais toutes les blessures de coussinets ne nécessitent pas forcément une visite. Le pansement réalisé avec le matériel de la trousse de secours permettra de patienter jusqu’au cabinet vétérinaire si besoin. En fonction de la gravité de la blessure, il ne faudra pas trop traîner et éviter de laisser le chien marcher. Pour cela un harnais de portage (ou « harnais de treuillage ») peut être glissé dans le sac à dos. 

Les blessures aux pattes nécessitent une visite si : 

  • La plaie saigne abondamment
  • Le chien ne veut plus se déplacer
  • Un corps étranger est profondément planté dans le coussinet
  • Le pied sent mauvais, les coussinets changent d’aspect, signes d’infection
  • Le chien présente très régulièrement des crevasses ou blessures
Samoyède en randonnée marchant sur des pierres
Prendre soin, protéger et préparer les coussinets du chien avant une randonnée

Comment préparer les coussinets avant une longue randonnée :

Toute longue sortie nécessite une bonne préparation, surtout si vous partez pour un trek de plusieurs jours. La préparation du sac comme la préparation physique du chien sont importantes (nous reviendront prochainement sur l’entraînement du chien à une randonnée sur plusieurs jours). Avant de partir, vérifiez bien votre itinéraire, munissez vous des numéros de téléphones des vétérinaires les plus proches, repérez les points de ravitaillement en eau et nourriture sur le trajet. 

Dans votre sac à dos, la petite trousse à pharmacie pour vous et votre chien, ainsi qu’un harnais de treuillage, trouveront facilement leurs places. Vous pouvez aussi opter pour un sac de bât que portera votre chien. Cela peut alléger significativement votre sac à dos. 

Pour préparer les coussinets de votre chien, il existe plusieurs possibilités. 

Les produits qui préparent et protègent les coussinets :

Certains produits tannants existent pour renforcer les coussinets des chiens. Attention, « tannant » ne voulant pas dire « asséchant », il est important de bien choisir ce produit. Un coussinet trop dur se fissure plus facilement ! Selon les pieds de votre chien, un produit nourrissant peut donc être préférable. 

Produits vendus dans le commerce :

Voici une liste de produits pour les coussinets (renforçants, baumes, cire) vendus dans le commerce : 

(Aucun lien n’est un lien d’affiliation)

Recettes DIY pour protéger et nourrir les coussinets :

Il existe aussi des recettes naturelles à faire chez soi pour protéger et nourrir les coussinets : 

Produits à base de plantes fabrication française :

Voici également 2 produits à base de plantes et fabriqués en France par la marque Elément.vet : 

De très bons retours sur ces 2 produits. 
Prendre soin, protéger et préparer les coussinets du chien avant une randonnée

L'entraînement : l'allié des coussinets

Les produits tannants, baumes nourrissants ou cire protectrice ne faisant pas tout, il sera indispensable d’entraîner votre chien à parcourir de nombreux kilomètres. Nous reviendrons plus en détails dans un nouvel article sur la manière d’entraîner un chien à une randonnée sur plusieurs jours. 

Sans doute vous est-il déjà arrivé de marcher pieds nus en été. Au départ, nos pieds sont plutôt sensibles, car ils ont été enfermés dans des chaussures tout l’hiver et une bonne partie du printemps. Puis, au fur et à mesure, ils s’endurcissent et s’épaississent, et deviennent de moins en moins sensibles. Pour les coussinets de nos chiens c’est pareil. Ils vont s’endurcir et se renforcer au fur et à mesure, du moment qu’ils sont sollicités. Donc si votre boule de poils est plutôt du genre « chien de salon », commencez à l’habituer doucement à marcher, avec des promenades sur des sols variés, en faisant peu de kilomètres au départ. 

Autre point à prendre en compte : quand un chien a fini sa croissance, les articulations sont plus à même de supporter de longs efforts. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut surtout pas qu’un chien se promène avant la fin de sa croissance, vous l’aurez bien évidemment compris. 😉 Évitez cependant de le faire forcer sur ses membres de manière prolongée ou trop intensive

En bref, une randonnée, ça se prépare, nos chiens peuvent devenir des sportifs de haut niveau, à condition d’avoir une préparation adéquate au préalable. 

Berger Allemand sur un rocher face à la mer
Préparer et soigner les coussinets du chien en randonnée

Les chaussures : pour prévenir

Préparer les coussinets c’est très bien, mais parfois cela ne fait pas tout. Des bottines spéciales chiens peuvent servir en randonnée, que cela soit par temps chaud pour protéger les pieds des abrasions, ou par temps froid pour éviter les gelures et crevasses. De petites tailles, elles peuvent facilement être glissées dans le sac à dos. Il n’est pas dit qu’elles seront utiles toute la randonnée, mais peuvent dépanner soit pour certains passages plus rocailleux ou enneigés que d’autres, soit pour prévenir les autres pattes de blessures quand le chien se retrouve avec un coussinet blessé. 

Différents modèles existent, prenez bien les mesures des pattes de votre chien avant de choisir. Certaines sont également plutôt dédiées pour la neige, d’autres pour l’été. 

Voici une sélection, chez Fenril : 

Alors c’est parti, à vous les grandes randonnées, tout en sécurité pour les coussinets de toutou ! Racontez-nous vos aventures en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

Aimer et partager :

Laisser un commentaire

  1. Partir en road-trip avec son chien | DogBnb

    […] quoi prendre soin de ses coussinets : un baume DIY, des bottines, des chaussettes de […]

  2. Nourrir son chien au BARF | DogBnb

    […] griffes mettent très longtemps à guérir et nécessitent beaucoup de soins et d’attention. Elles participent au bon équilibre du chien. Les avoir solides est un atout pour le […]

  3. Nourriture BARF ou l'alimentation crue pour nos chiens | DogBnb

    […] griffes mettent très longtemps à guérir et nécessitent beaucoup de soins et d’attention. Elles participent au bon équilibre du chien. Les avoir solides est un atout pour le […]

  4. Prévoir la trousse à pharmacie de voyage pour son chien | DogBnb

    […] avons déjà brièvement abordé le sujet dans l’article « protéger et soigner les coussinets des chiens en randonnée » mais il méritait d’être étoffé. Une bonne trousse à pharmacie à avoir sous la main […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.