Le BARF, une approche naturelle

La nourriture BARF s’appuie sur le respect de la physiologie du chien. Étant carnivore, il convient de lui donner une alimentation carnivore, composée majoritairement de viande crueos charnus à ronger, et abats, afin de respecter au mieux ses besoins biologiques. Cette approche holistique (naturelle) permet aussi au chien de bien utiliser ses dents et sa mâchoire, lui permettant ainsi de satisfaire l’un de ses 6 besoins fondamentaux : utiliser sa mâchoire en rongeant, rognant, déchirant et coupant de gros morceaux de viande.

chien BARF
Nourrir son chien au BARF

Les avantages du BARF

Comme nous l’avons vu dans l’article « choisir l’alimentation de son chien pour les voyages« , l’état de santé de nos chiens se constate par des aspects extérieurs. Avec une nourriture au BARF, les aspects suivants sont améliorés (par rapport à une alimentation aux croquettes, même sans céréales) : 

  • Selles en plus petites quantités : la nourriture étant plus adaptée, il y a moins de rejet : le chien conserve la plupart de ce qu’il mange car c’est UTILE à son organisme, tout est digéré. Il n’y a pas de céréales (elles sont inutiles à son organisme et très peu digestes) donc moins de rejet, les selles sont plus petites, et moins fréquentes également.
  • Le poil est plus beau, et bien brillant : et il est aussi vraiment beaucoup plus doux ! Sur les chiens castrés ou sur les femelles stérilisées, le BARF a aussi une incidence positive sur la beauté du poil, car l’une des conséquences à la stérilisation ou la castration est de rendre le poil moins beau et moins brillant…
  • Les griffes sont plus solides : en cas de casse, les griffes mettent très longtemps à guérir et nécessitent beaucoup de soins et d’attention. Elles participent au bon équilibre du chien. Les avoir solides est un atout pour le chien. 
  • Pas ou moins de vomissements : certains chiens vomissent leurs croquettes. Cet aspect est révolue avec le BARF, à moins que le chien ingère une grande quantité d’herbe, comme il leur arrive parfois de le faire. 
  • Dents blanches, sans tartre : grâce aux os qu’ils doivent ronger. 
  • Les yeux coulent moins : le fait que les chiens aient du mal à digérer certaines alimentations peut aussi se traduire par des coulées grisâtres, jaunes ou verdâtres au coin de l’œil. 
  • Moins ou plus de flatulences : souvent les chiens rotent et pètent. Et, autant le dire, ça ne sent pas la rose ! Si c’est le cas de votre chien, et que vous commencez à le nourrir au BARF, vous verrez (sentirez) très rapidement la différence ! Ou plutôt, vous ne sentirez plus rien !
  • Plus de démangeaisons sur la peau : certains chiens peuvent présenter des plaques rouges de type eczéma sur le ventre. C’est également très souvent une conséquence d’intolérance alimentaire, de même que le point suivant. 
  • Plus d’alopécie : certains chiens perdent leurs poils à force de se gratter, car leur peau les démange, elle tire et pique. 
  • Odeur corporelle moins forte : les chiens nourris au BARF n’ont pas ou peu d’odeur corporelle. Même mouillé, votre chien ne sentira pas cette odeur de « chien mouillé » très caractéristique. En tout cas, elle sera légère et ne restera pas imprégnée longtemps sur votre loulou.
  • Animal vigoureux, résistant, avec une bonne endurance : le chien nourri au BARF est moins fatigué du fait d’une meilleure digestion. Il a aussi été constaté une plus longue durée de vie chez les chiens nourris au BARF.
  • Pour les chiots : le fait de les nourrir au BARF est bénéfique pour leur croissance : elle est harmonieuse et se fait tout en douceur.
  • Respect de la physiologie de notre chien : nourrir au BARF, c’est respecter les besoins biologiques de notre carnivore. 
  • Ration plus longue : les chiens nourris aux croquettes ont tendance à tout avaler en 2 minutes chrono. En nourrissant votre chien au BARF, vous apprécierez le fait de voir votre chien prendre son temps pour ronger, rogner, découper sa viande, et manger, et vous constaterez quel plaisir cela lui procure. C’est bon pour ses dents, bon pour son corps, bon pour sa tête. Que demander de plus ?! 😉

Quelles quantités donner quand on nourrit son chien au BARF

Pour la quantité à donner, on préconise une ration entre 2 et 3 % du poids du chien adulte. Si votre chien est plutôt maigre, choisissez 3 % et s’il est a un peu d’embonpoint, choisissez 2 %. Pour un chiot, cela varie entre 4 et 6% de son poids. Il vous faudra adapter les quantités en fonction du métabolisme de votre chien, de son âge, et de son activité sportive

Ce qu’on inclut dans ces 2 ou 3% sont : la viande, les os, les abats, les fruits, les légumes et les suppléments, selon les proportions indiquées dans le paragraphe suivant. 

Vous trouverez plus de renseignements sur ces pages : Forum Tribu Carnivore.

chien près de l'eau
Nourrir son chien au BARF

Quelles sont les proportions

Comme la quantité totale est indiquée sur une semaine, il est possible de créer un tableau avec les quantités à donner à votre chien en fonction des jours de la semaine. Il faudra tenir compte du pourcentage à lui donner, comme vu ci-dessus, de façon à ce que toutes les proportions soient respectées à la semaine

A savoir que pour un chien senior, on doit donner 3 fois moins d’os que de viande, alors que pour un chien adulte on donnera 50/50. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut lui donner que des os et de la viande.

Selon les recommandations du site Tribu Carnivore et celles du Dr. Billinghurst, les proportions sont les suivantes : 

Recommandations Tribu Carnivore :
Viande et os : 80%
Abats : 10%
Fruits et légumes : 10%

Recommandations du Dr. Billinghurst :
Viande et os : 60%
Abats : 10%
Légumes : 15%
Fruits : 5%
Suppléments : 10%

Nourriture BARF
Nourrir son chien au BARF

Quels compléments alimentaires donner à son chien nourrit au BARF

Les suppléments sont nombreux et à adapter en fonction de votre chien, son âge, ses articulations, son activité sportive. Voilà ceux que je donne à mes chiens : 

  • Huile (saumon sauvage, sardine, chanvre en alternance) : ou d’autres huiles comme par exemple : bourrache, olive, lin, sésame, chardon, krill…
  • De la pâte de curcuma : recette d’or « Golden Paste for Dogs« , mais vous pouvez aussi donner un mélange de Curcuma + poivre noir (associés, cela donne un excellent anti-inflammatoire). 
  • Mélange d’herbes et algues (spiruline, chlorella, levure de bière, algues séchés). 
  • De la poudre de moules vertes associés à un mélange aux plantes spéciales articulations : contre l’arthrose.
  • Vinaigre de cidre : 1 à 2 cuillères à soupe, 3 fois par semaine.
  • Gousse d’ail écrasée : 1 fois par semaine. 
  • 1 œuf cru : 1 fois par semaine, entier avec sa coquille, réduit en miettes, ou juste le jaune.
  • Yaourt : 1 yaourt, 3 fois par semaine. Par choix, je privilégie le lait de Brebis ou de Chèvre plutôt que les yaourts au lait de vache.
Braque de Weimar chiot assis
Nourrir son chien au BARF

Quels fruits et légumes donner au BARF

Voici quelques affiches pour vous aider à sélectionner les fruits et légumes bons pour votre chien. Attention certains légumes doivent être cuits au préalable, et tous, ceux à cuire comme ceux à garder crus, doivent être réduits en purée, de même pour les fruits. En effet, le chien ne mâche pas suffisamment pour libérer tous les nutriments et vitamines présents dans les fruits et légumes, aussi, il est important d’en faire des purées.

Si les fruits et légumes proviennent de votre potager, ou sont bios, vous pouvez en faire des purées sans les éplucher , car les vitamines et minéraux principaux se cachent directement juste sous leur peau. Pour les fruits et légumes achetés en supermarchés, lavez-les vraiment bien si vous garder la peau, ou épluchez-les

Concernant les légumes, dans une ration BARF il est indiqué de mettre 50% de légumes verts et 50% de légumes racines

Comment calculer les quantités de chaque ingrédient

Pour calculer les quantités hebdomadaires d’os, d’abats, de viande, de légumes, de fruits, et de suppléments, vous pourrez trouver un calculateur de quantités sur la page du site Tribu Carnivore ici.

Comment s'organiser

Mais le BARF, me direz-vous peut-être, ça a l’air cher et compliqué à mettre en place ! Alors, en ce qui concerne le « compliqué », il suffit juste d’un peu d’organisation. Certes, il est plus facile de se faire livrer des croquettes, les stocker, et verser la ration dans une gamelle. Mais une fois le pli du BARF pris, ce sera un tel plaisir de voir votre chien manger sa ration que vous ne regretterez pas les quelques préparatifs préalables.

Certains fournisseurs de viande livrent directement à domicile, pour certains autres, il suffit d’aller chercher la commande directement au pied du camion sur un point de rendez-vous donné à l’avance, et qui sera ensuite toujours le même. Et pour les plus débrouillards, en faisant le tour des petits producteurs du coin, vous trouverez sans doute de quoi alimenter la gamelle de loulou, tout du moins en partie. 

Une fois la viande récupérée, il faut la garder au congélateur, en préparant à l’avance les rations si vous le souhaitez, et de les faire décongeler dans le réfrigérateur quelques heures avant de nourrir votre chien. Soit le matin pour la ration du soir, et le soir pour la ration du lendemain matin.

Pour les fruits et légumes, personnellement je les prépare également à l’avance. Je mixe séparément des fruits de saison d’une part, et des  légumes de saison d’autre part (pour une meilleure digestion, il est important de faire des purées de fruits crus, et des purées de légumes crus), et je les congèle dans des bacs à glaçons ou des moules à cannelés. Ainsi, mes rations sont déjà prêtes !

Combien coûte le BARF

En ce qui concerne le prix, nourrir son chien au BARF est équivalent voir même souvent moins cher que de le nourrir avec des croquettes de qualité. 

En faisant un rapide calcul à mes débuts au BARF, je me suis rendue compte que les croquettes sans céréales (marque NOW) me coûtait plus de 800€ par an. 

Avec le BARF, en comprenant tout : la viande, les fruits et légumes, les compléments, les os et abats, le total affichait plus de 100€ de différence. 

Donc mieux nourrir son chien, et moins cher, c’est possible. Et pas si compliqué que l’on pourrait le croire. 

chien BARF
Nourrir son chien au BARF

Comment stocker l'alimentation BARF

Nous l’avons vu, l’alimentation BARF est achetée souvent en grosses quantités pour avoir de meilleurs prix, aussi elle se stocke dans un congélateur. Avant de choisir son congélateur, il est important de connaître la quantité de viande nécessaire pour 1 mois. Il est conseillé de multiplier la quantité hebdomadaire par 4,33, car nous avons dans l’année certains mois de 4 semaines, et d’autres de 5 semaines. Le calcul courant est donc de multiplier par 4,33. 

Exemple, pour un chien qui aura besoin de 1680 grammes d’os par semaine : 1680 x 4,33 = 7274,4 grammes. Soit en arrondissant, 7,3 kilos d’os. Faites le même calcul pour la viande, les abats, les fruits et légumes, additionnez tous les résultats et vous obtiendrez la quantité globale mensuelle

Ensuite, il vous faudra convertir les kilos obtenus en litres, car les congélateurs expriment leur capacité en litres. Il est d’usage de multiplier par 5 les kilos pour obtenir le volume en litres nécessaire. 

Autre conseil, pensez à vérifier aussi la classification énergétique du congélateur. Un A+ consommera moins d’énergie. 😉 

Où trouver les ingrédients BARF

Vous trouverez sur internet différents fournisseurs de viande. Pour certains, attention aux coûts de livraison. Des groupes Facebook existent pour aider les gardiens de chiens nourris au BARF à se regrouper pour passer commande. 

Voici quelques fournisseurs : 

(Aucun lien n’est un lien d’affiliation)

Votre chien est-il nourrit au BARF ? Racontez-nous en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

Aimer et partager :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.