Qu'est-ce que la médiation animale

D’après François Beiger, fondateur de lInstitut Français de Zoothérapie, la Zoothérapie, également appelée médiation animale, est «une spécialisation d’un métier de la santé ou du social». D’après Georges-Henri Arenstein, psychologue et zoothérapeute, elle est « une technique thérapeutique, individuelle ou de groupe, caractérisée par l’assistance d’un animal soigneusement sélectionné et entraîné, avec lequel un intervenant, dûment formé à cette fin, travaille pour maintenir ou améliorer la performance d’un bénéficiaire sur un ou plusieurs plans (cognitif, physique, psychologique, social ou affectif)« . 

Plus concrètement, comment fonctionne la médiation animale ou zoothérapie ? 

Médiation animale ou Zoothérapie

Déroulement d'une séance de médiation animale

Un thérapeute confirmé, avec l’aide ou en présence d’un animal, pourra maintenir ou améliorer la santé de personnes souffrant de troubles mentaux, physiques ou sociaux, afin de réduire le stress ou les conséquences d’un traitement médical ou des problèmes post-opératoire. 

L’animal médiateur peut être un chien, un chat, un cheval, un hamster, un lapin, un canari, un lama, un dauphin… 

Les séances peuvent être individuelles ou de groupe, et  se réalisent soit au sein d’une structure, soit au domicile de la personne. L’animal est sélectionné et entraîné par l’intervenant. 

Les structures pouvant faire appel à un intervenant en médiation animale peuvent être :

  • Des écoles
  • Des crèches
  • Des maisons de retraite
  • Des hôpitaux
  • Des EMS (Établissements Médicaux Spécialisés)
  • Des EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)
  • Des IME (instituts Médicaux Éducatifs)
  • Des foyers de vie pour adultes polyhandicapés
  • Des centres de détention
  • Des particuliers
  • Etc…

En structure, la médiation animale se pratique en groupe et est complémentaire d’un parcours de soins. L’équipe de la structure (chef de service, éducateurs spécialisés, personnel soignant, …) fait appel à un ou des intervenants en médiation animale, qui organiseront des ateliers permettant d’atteindre les buts fixés conjointement. Ces ateliers seront prévus en fonction du public ciblé pour répondre au mieux à leur attente et besoins. 

Chez un particulier, des séances seront programmées en fonction des besoins, avec des objectifs, une durée de séance et une fréquence d’intervention. 

Médiation animale ou Zoothérapie
Médiation animale ou Zoothérapie

Quand faire appel à la médiation animale

La médiation animale, par le contact avec l’animal qui est doux et apaisant, procure une sensation de bien-être aux personnes. Elle permet de diminuer le stress, de solliciter les capacités physiques mais aussi psychiques, mais aussi de faire baisser le rythme cardiaque et les tendances agressives. 

Elle peut donc être bénéfique pour un enfant, une personne âgée, un prévenu, une personne en situation de handicap, etc… 

Les bienfaits physiologiques et émotionnels sont nombreux : 

  • L’animal apporte de la nouveauté, de nouvelles stimulations sensorielles, 

  • Il favorise les interactions entre les personnes présentes, 

  • La présence d’un animal stimule la mémoire, 

  • Développe l’expression orale, permettant de mettre des mots sur des maux, 

  • Encourage les échanges chaleureux, 

  • Stimule l’affectif, 

  • Permet de canaliser l’énergie d’une personne, 

  • Renforce la motricité, 

  • Fait baisser le stress et le rythme cardiaque, 

  • Encourage la prise d’initiatives, 

  • Favorise l’estime de soi, grâce aux commandes demandées par la personne et réalisées par l’animal, 

  • Fait travailler l’orientation spatio-temporelle lors de parcours que le patient devra faire réaliser à l’animal, 

  • La médiation animale permet de prévenir les suicides en milieu carcéral, 

  • Elle fait baisser l’agressivité, 

  • Permet une meilleure socialisation, 

  • Augmente les échanges positifs en favorisant la communication, 

  • Elle aide les personnes sensibles à sortir de leur isolement, 

  • Elle est vectrice de patience, partage et respect, 

  • Pour un enfant, elle permet d’apprendre le sens des responsabilités, 

  • Elle peut aider à la concentration, 

  • Elle favorise l’apprentissage, 

  • Elle diminue les troubles du comportement, 

  • Elle permet une découverte sensorielle, 

  • Etc… 

 
Médiation animale
Médiation animale ou Zoothérapie

Devenir intervenant en médiation animale

Pour devenir intervenant en médiation animale, il faut être formé de manière professionnelle. Ceci afin d’avoir les connaissances nécessaires concernant les pathologies des personnes auprès desquelles se fera la médiation

L’animal médiateur devra lui aussi être formé et éduqué de manière spécifique pendant plusieurs mois, et ce sans contrainte. 

Plusieurs formations en médiation animale sont possibles en France : 

  • L’institut Français de Zoothérapie : elle utilise une méthode mise au point au Canada par François Beiger « Sweetness and Listening ». Elle existe depuis 2003. 
  • Umanima : elle propose des formations en médiation animale avec spécialisation en milieu carcéral. 
  • Agatéa : cet institut est à l’origine de la reconnaissance par l’état du diplôme de chargé de projet en médiation animale. 
  • AZCO : qui propose une formation professionnelle qualifiante. 
Médiation animale ou Zoothérapie

Connaissiez-vous la médiation animale ? Racontez-nous en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

Aimer et partager :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.