4 étapes pour habituer facilement son chien à la muselière

Comme nous l’avons vu dans notre article précédent, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles habituer son chien à la muselière peut être un atout. Que ce soit pour voyager avec son chien dans les transports en commun, ou pour une simple visite vétérinaire par exemple, ou parce que votre chien est catégorisé, la muselière peut s’avérer obligatoire, ou jouer un rôle préventif. Mais des muselières, il en existe plein de modèles. Comment choisir celui le plus adapté à son chien, et comment l’habituer à la porter de manière agréable

Portrait chiot Eurasier
4 étapes pour habituer facilement son chien à la muselière

Bien choisir une muselière pour son chien

Les modèles de muselières sont nombreux, et tous ne sont pas adaptés pour toutes les morphologies canines. Pour les chiens brachycéphales par exemple, au museau très court, il sera parfois compliqué de trouver une muselière adaptée. De même pour les chiens au museau très long

Les différents types de muselières

  • Les muselières tube, en nylon ou néoprène (gage de confort supplémentaire) avec ou sans filet d’aération. Malgré la présence du filet en mailles, ce type de muselière est à éviter en été, car il est difficile pour le chien de respirer et donc de ventiler correctement, à cause de la forme en tube de ce modèle. 
  • Les muselières bande, en nylon et néoprène : ce modèle permet au chien de respirer plus facilement que le premier, car il n’englobe pas tout son museau. Parfois indiqué comme « licol de dressage », il est plutôt adapté pour les voyages en transports en commun, pour des chiens dont la muselière n’est pas utile au quotidien ou dans d’autres circonstances. 
  • Les muselière panier : en grille, en cuir ou en plastique, ces muselières entourent le museau du chien tout en lui permettant d’ouvrir la gueule pour respirer. 
  • Les muselières en cuir ajouré : plus adaptées aux museaux courts, ou voit souvent ces modèles utilisés par les forces de police. 
  • Les muselières ergonomiques : semblables aux muselières panier, ces modèles présentent une lanière supplémentaire qui passe entre les 2 yeux pour bien fixer la muselière. Elles permettent également au chien de boire et il est aussi possible de lui donner des friandises, grâce à leur forme. Elles s’adaptent à différentes formes de museaux, et peuvent être thermoformées. 
(Liste non exhaustive)

Comment choisir un modèle de muselière

L’idéal, pour bien choisir la muselière de votre toutou, est de l’emmener dans un magasin pour lui faire essayer les différents modèles. Tous les types de muselières ne conviennent pas à tous les chiens, et ce malgré les recommandations des races indiquées par les fabricants. Certaines seront trop courtes, et frotteront trop sur la truffe ou le haut du museau, certaines seront trop serrées, même avec la taille sensée correspondre, et certaines ne sont pas faciles à mettre ou alors tiennent difficilement, en fonction de la morphologie du chien. Aussi, rien de mieux que de vous rendre avec loulou dans un magasin, et demander gentiment à un vendeur de vous aider à lui faire essayer les différents modèles, pour trouver le plus adapté à sa morphologie. Bien sûr, dans ce cas il est préférable que vous ayez déjà habitué votre chien à être manipulé, y compris autour du museau, et que le test soit assez rapide. Si vous n’avez pas de magasin de ce type dans votre secteur, prenez avec soin les mesures de votre chien, et regardez sur le net en fonction des recommandations des précédents acheteurs. Il est toujours intéressant de voir comment un modèle est noté, et quels sont les avis des internautes, pour se faire une idée. Privilégiez aussi un site internet qui permet de renvoyer le modèle si celui-ci ne convenait pas. La muselière doit être confortable pour votre chien : elle ne pas le blesser sur la truffe, le museau, ni même en arrière des babines, elle ne doit pas trop remonter sous les yeux pour ne pas le gêner, et elle doit aussi le laisser respirer librement en lui permettant de haleter, afin qu’il puisse réguler sa température corporelle.

Où acheter une muselière

(Aucun lien n’est un lien d’affiliation)
Habituer son chien à la muselière en 4 étapes

Comment habituer son chien à la muselière en 4 étapes

Comme vous le savez déjà, plus le chien est jeune, plus il pourra « faire l’éponge » et apprendre vite et facilement. Avant l’âge de ses 4 mois c’est encore mieux. Bien sûr, concernant le port de la muselière, il n’est pas utile de la lui mettre sur le  museau avant un âge un peu plus avancé. Mais quelques techniques peuvent s’avérer utiles pour plus tard. Cette même étape peut (et devrait toujours) être utilisée sur un chien plus âgé, qu’il soit encore en croissance ou non. Tout apprentissage fait en douceur et par étape, en prenant son temps, sera vécu de la meilleure façon pour un chien, même adulte. 

1ère étape pour habituer son chiot ou son chien à la muselière :

Qu’il soit chiot ou adulte, vous pouvez commencer à lui passer la muselière sur le corps, comme pour le caresser, de même sur son museau, ses oreilles, ses pattes, etc… Il s’habituera progressivement à son contact et le trouvera agréable. Cela permet également de faire la petite séance journalière de manipulation utile aux chiots, comme il est conseillé de le faire pour son imprégnation et sa sociabilisation. Ainsi, votre chien ne considérera jamais la muselière comme quelque chose de désagréable, puisque vous aurez pris le temps de jouer avec lui et de le papouiller avec cet objet qui était étrange à ses yeux. Petit conseil d’ami : ne laissez pas traîner la muselière en votre absence, pour éviter de la retrouver mâchouillée. 😉

2ème étape pour habituer son chiot ou son chien à la muselière :

Ensuite, à partir de l’âge de 6 mois, ou après quelques jours où vous aurez fait la première étape pour un chien adulte, vous pourrez démarrer l’apprentissage du port de la muselière. Le « truc », c’est de l’habituer à passer lui-même son museau à l’intérieur ! Pour se faire, prenez entre vos doigts une friandise bien appétissante pour lui, et placer la dans la muselière, de façon à ce que votre toutou vienne la récupérer en avançant son museau dans la muselière. Recommencez 3 à 4 fois par jour, durant 1 à 2 minutes pas plus, et ce pendant 1 semaine. Si votre chien est éduqué au clicker, cela peut être bien plus rapide. Mais attention de ne pas brûler les étapes ! 

Chien noir et blanc avec muselière
Habituer son chien à la muselière en 4 étapes simples

3ème étape pour habituer son chiot ou son chien à la muselière :

La semaine suivante, faites la même chose, mais en attachant cette fois la sangle de la muselière derrière les oreilles de votre chien, mais seulement durant quelques secondes. 

Au départ, ne dépassez pas les 3 secondes la première fois, puis 5 secondes. Le jour suivant, vous pourrez lui laissez la muselière 10 secondes attachée par la sangle. L’important est toujours, dans quelque apprentissage que ce soit, d’y aller progressivement. 

Observez bien votre chien pour voir son degré de tolérance. S’il est cool, vous regarde et attend la friandise, sans chercher à retirer la muselière, laisser lui quelques secondes de plus. Le but étant de ne pas le dégoûter, il doit vraiment considérer cet exercice comme un jeu. Le port de la muselière doit représenter quelque chose de positif et d’agréable pour lui. 

4ème étape pour habituer son chiot ou son chien à la muselière :

La dernière étape, vous vous en doutez, consiste à lui faire garder la muselière sur le museau plusieurs minutes. Comme pour la troisième étape, augmenter la durée progressivement. N’oubliez pas de varier les moments de la journée où vous lui mettrez, ne la mettez pas à chaque fois dans des circonstances similaires (comme toujours lui mettre quand vous croisez un autre chien, ou allez chez le vétérinaire par exemple). Rappelez-vous que votre loulou doit toujours la considérer comme quelque chose de cool. Quand vous lui mettez, proposez-lui donc des choses différentes : une balade, un jeu, quelques exercices d’éducation tels que assis ou couché, ou le pas-bougé. Vous pouvez même travailler son rappel, ou d’autres exercices. Caressez-le, et continuez de le féliciter. Durant ces stimulations, enlevez puis remettrez la muselière de façon aléatoire, toujours de manière à l’habituer progressivement, et pour ne pas le dégoûter de la muselière. 

Par contre, ne lui laissez jamais la muselière pendant de longues heures, sans aucune stimulations extérieures, et encore moins en été ! Enlevez lui régulièrement, et dès que possible, même s’il est habitué à la porter très régulièrement. Rappelez-vous, elle est un objet positif à ses yeux, et elle doit le rester 

Et vous, comment avez-vous habitué votre chien à la muselière ? En voyez-vous l’utilité pour votre chien ? N’hésitez pas à commenter sous cet article, et à partager les photos de vos loulous avec leur muselière !

Suivez-nous sur les réseaux :

Aimer et partager :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.