Comment habituer son chien facilement à la caisse de transport

Quand on aime voyager avec son chien aux quatre coins du monde, la caisse de transport devient vite incontournable. Histoire que tout se passe bien et que toutou reste serein en toutes circonstances, il est utile de l’habituer à rester dedans pour qu’il s’y sente bien. Comme pour tout apprentissage, cela prend du temps, donc mieux vaut démarrer cette acclimatation tôt. Nous avons vu dans un précédent article comment calmer naturellement le mal des transports du chienVoici maintenant 5 étapes pour éduquer son chien à la caisse de transport. 

Chien dans cage transport coffre voiture
Habituer son chien à la caisse de transport

L'utilité d'une caisse de transport pour chien

Quand on pense « cage de transport », on pense forcément à l’avion et aux contenants obligatoires pour que nos chiens voyagent en soute. Mais il existe d’autres types de caisses ou sacs pour chiens, qui peuvent s’avérer utiles également au quotidien. 

Les différentes utilités :

  • Pour les transports en soute
  • Pour le coffre d’un véhicule
  • Pour les transports en commun (pour les petites races)
  • Pour la maison ou les concours

Les différents modèles de cages de transport pour chien

Comme leurs fonctions sont différentes, les modèles des caisses sont différents également. 

  • Les caisses de transport pour les voyages en avion : elles doivent être aux normes IATA, c’est à dire homologuées pour le transport en soute par les compagnies aériennes. Le chien doit pouvoir se lever et se retourner, et la cage doit être aérée par trois côtés. 
  • Les caisses type « vari-kennel » : de la même forme que celles aux normes IATA, ces cages diffèrent uniquement par certains détails propres au cages exigées en soute. 
  • Les caisses pour le coffre d’un véhicule : différents modèles existent, comme par exemple les caisses semblables à celles pour les avions (appelés communément « vari-kennel » du nom de la marque la plus connue) ou alors les cages spécialement conçues pour les véhicules. Avec un vari-kennel, l’usage peut être multiple. Avec une caisse de coffre, l’usage sera exclusivement réservé aux voyages en voiture, car ces modèles se fixent. 
  • Les contenants pour les transports en commun : pour les petites races uniquement, car pour les grandes races, ce sera la muselière qui sera exigée. Ces contenants peuvent être des petites caisses de transport en dur, comme les vari-kennel, ou des sacs en tissu. 
  • Les cages pour la maison : pouvant aussi servir lors des concours (confirmation du chien, concours de beauté, etc…), ces cages ont une utilité apaisante pour le chien dans certaines situations. Vous aurez sans doute remarqué que votre chien préfère quand son coussin est dans un angle plutôt qu’au milieu d’une pièce. Les chiens aiment en effet se sentir comme dans un cocon, et avec un bon apprentissage, c’est ainsi qu’ils considéreront ces caisses. En général rectangulaires, pliables et métalliques, celles-ci pourront alors faire office de « coin dodo », avec un confortable coussin à l’intérieur et bien sûr une gamelle d’eau. 

Comment choisir la caisse de transport de son chien

La grande question devient alors « quel type de caisse choisir pour mon chien ? » 

  • Utilité : la fonction de la future caisse de votre chien sera déterminante pour la choisir. Certains modèles pouvant être double emploi, selon si vous êtes très mobiles et aimez varier les modes de transports, penchez-vous sur le sujet. Par exemple, les cages pour les voyages en soute pourront vous servir aussi pour le coffre de la voiture, ou pour la maison. L’inverse n’étant pas forcément vrai. Par contre, si vous êtes très vigilant sur la sécurité de votre chien en voiture, une cage spécialement étudiée pour le coffre sera préférable. 
  • Taille du chien : votre chien doit pouvoir se lever et se retourner dans une caisse de transport. Si vous avez un Berger Australien, la cage ne sera évidemment pas la même que pour un Dogue Allemand. 
  • Obligations légales : pour un voyage en avion, pas le choix, une caisse de transport aux normes IATA sera exigée par la compagnie aérienne. Alors si vous avez déjà opté pour un vari-kennel pour la voiture, vérifiez qu’il respecte ces normes, il pourrait ainsi avoir double emploi. Ce qui est un autre avantage si votre chien y est déjà habitué. 
Bien sûr, vous pouvez aussi avoir plusieurs caisses pour votre chien, comme par exemple une pour la voiture, une pour les voyages en soute qui pourra vous servir aussi à la maison et une pour les expositions canines si vous êtes souvent sur les concours. 
Chien dans une caisse métallique
Cage métallique pliable pour la maison ou les concours

5 étapes pour habituer son chien à la caisse de transport

On ne le dira jamais assez, tout apprentissage doit se faire en douceur. Pourquoi? Parce que c’est la meilleure façon de fixer un comportement, tout en gardant le chien dans un bon état d’esprit. Comme le jeu et les friandises déclenchent une émotion de bien-être, tout exercice réalisé dans ce sens sera vécu comme une expérience positive. Le chien aura donc envie de recommencer cette activité. Nous parlerons sans doute prochainement du renforcement positif en éducation canine

Pour la caisse de transport (ou n’importe quelle autre caisse), voici 5 étapes pour que votre chien aime s’y installer : 

Étape 1 pour faire découvrir la cage à votre chien :

Enlever le couvercle et la grille, pour ne garder que le bac inférieur. Quelle que soit le modèle, commencez cet apprentissage chez vous, à l’endroit habituel où le chien vit le plus souvent, par exemple dans le salon. 

Si vous avez opté pour une cage métallique, n’utilisez au départ que le bac faisant office de sol. Ensuite, les jours suivants, vous monterez les parois, en laissant ouvertes toutes celles que vous pourrez. 

Pour une caisse de coffre, enlevez juste la porte, ou laissez-la ouvert en grand en attachant le battant de façon à ce qu’elle ne se referme pas toute seule. 

Étape 2 pour rendre la caisse sympathique aux yeux de votre chien :

Mettez dans le bas de la caisse le coussin de votre chien, avec son jouet favori et quelques friandises appétantes. Il ira sans doute renifler autour, sans forcément y entrer. C’est tout à fait normal. Mais comme l’odorat du chien est un sens bien développé, le fait de sentir des odeurs familières déclenchera une émotion positive. C’est un début. 😉 

Chien chez lui dans une caisse en bois ouverte
5 étapes pour habituer son chien à la caisse de transport

Étape 3 pour associer la cage à quelque chose de positif :

Comme pour habituer son chien à la voiture, commencez par nourrir votre chien à quelques pas de la caisse de transport. Au fil des jours, rapprochez sa gamelle de plus en plus, jusqu’à pouvoir mettre quelques croquettes à l’intérieur, sur son tapis. 

Entre temps, jouez avec votre chien et son jouet favori autour de la cage. Lancez lui le jouet de plus en plus près, jusqu’à le mettre à l’intérieur. Une fois dans le jeu, le chien ne prêtera sans doute plus trop attention à ce nouvel objet, et commencera par mettre les pattes à l’intérieur, jusqu’à y entrer en entier. 

Étape 4 pour habituer son chien à la caisse de transport :

A partir du moment où votre chien entre facilement dans la caisse, jusqu’à parfois s’y endormir, vous pouvez remettre le couvercle, et recommencer l’étape 3. Puis, commencez à fermer la porte, sans la fixer. Le chien doit pouvoir en sortir comme il le souhaite au départ. 

Continuez à jouer avec lui et à lui donner quelques croquettes, afin qu’il conserve le sentiment positif qu’il a eu lorsqu’il a commencé à accepter de dormir dedans. Si vous sentez qu’il stress, enlever le couvercle, remettez-le quelques secondes, enlevez-le à nouveau pour le remettre quelques secondes de plus. Allongez cette durée progressivement, jusqu’à ce que votre chien se désintéresse totalement du couvercle. 

Étape 5 pour habituer son chien à la caisse de transport :

Votre chien est fan de sa cage et s’y rend de lui même pour faire la sieste ou y passer la nuit ? Il est temps de passer à la dernière étape : changer l’environnement. Si vous avez un jardin, vous pouvez mettre la caisse dedans, et voir si votre chien y va toujours tout seul. Bien sûr, uniquement le temps de l’exercice, pas pour qu’il commence à dormir dehors ou y rester des heures en plein soleil. Sinon, passez directement à la phase suivante : le coffre de la voiture. Installez-y la caisse de transport et recommencez comme à l’étape 3, jusqu’à ce que votre chien saute toute seul dedans, et accepte d’avoir la porte refermée. 

Puis, commencez à faire quelques trajets courts, toujours pour emmener votre chien dans des endroits qu’il apprécie, comme par exemple pour faire une belle balade ou aller chez Mamie-gâteau. 😉 Avant un long trajet, votre chien appréciera également de se dépenser en promenade au préalable

Pensez à commencer cet apprentissage tôt, et non la semaine précédent votre voyage. Selon les chiens, l’acceptation de la caisse de transport peut être plus ou moins longue. Certains seront ravis de se retrouver dans un espace un peu exigu, car ils s’y sentiront en sécurité, tandis que pour d’autres cela sera totalement l’inverse. Le tout étant de parvenir à les faire se sentir bien et en confiance dans cet endroit qui bientôt deviendra leur place favorite. 

Avez-vous déjà une caisse de transport pour votre chien ? L’a t-il apprécié facilement ? Racontez-nous en commentaires ! 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

Aimer et partager :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.