Dans l’article précédent, nous avons vu ce qu’est un clicker ainsi que ses techniques d’utilisation. Dans cet article, nous allons voir pourquoi il est important de savoir à cliquer vite et bien, de la bonne façon, et d’utiliser les friandises au bon moment et de manière adéquate. Quand nous faisons appuyons sur ce boitier, le « clic » doit être net, bref, pour ne donner qu’un seul son et pas deux. Voyons 3 étapes pour apprendre à utiliser le clicker en éducation canine. 

chien clicker
Apprendre à utiliser le clicker en éducation canine. Image par Dorena Beckendorf de Pixabay

Étape 1 : Savoir comment et quand cliquer

Pour cliquer efficacement, il est tout d’abord important de trouver un des bonbons du chien qui soit un renforçateur efficace, c’est-à-dire un bonbon qui plaît au chien, en principe une friandise (pour les débuts de l’apprentissage). Puis d’appliquer consciencieusement les règles (simples) du clicker, tout en cliquant au moment opportun. Mais avant tout, il est essentiel d’observer son chien en action pour comprendre comment se découpe un comportement. 

Voyons cela en détail : 

Trouver le Bonbon favori du chien

Si votre chien à sa gamelle à volonté, changez votre façon de le nourrir. Un chien doit « gagner » sa nourriture. Il est impossible qu’un chien ne soit pas motivé par la nourriture, car c’est une chose essentielle à sa survie. S’il n’aime pas les friandises, changez-en, diminuez sa ration de croquettes, modifiez son alimentation, ou encore prévoyez des plages horaires pour le nourrir afin de ne pas lui laisser à volonté. 

Le bonbon choisi devra, pour être efficace, être différent de ses croquettes ou sa nourriture habituelle. 

Appliquer les règles du Clicker

Utilisez le bonbon correctement : « click », puis 3 secondes de patience, puis bonbon. Si vous utilisez la technique du leurre, ne donnez pas à votre chien la friandise-leurre qui est dans notre main, mais une autre friandise, puis très vite, entraînez le chien avec notre main vide, sans friandise cachée dedans. 

Les bonbons choisis (les friandises) peuvent être placées à distance de vous, dans un bol sur une table par exemple, ou dans une pochette attachée à votre ceinture si vous travaillez en extérieur. L’important étant de bien respecter cette règle de patienter 3 secondes entre le clic et la récompense par la friandise. Si vous avez une pochette à friandises sur votre ceinture, ne gardez donc pas la  main dedans ! 

Marquer l'évenement au bon moment

Utilisez le clicker pour marquer l’événement, non pour marquer la récompense : il faut donc cliquer à l’instant précis où le chien entreprend de commencer le comportement souhaité, et non une fois le comportement terminé. Par exemple, pour un assis, ne pas attendre que le chien soit assis, mais cliquez dès qu’il commence à s’asseoir. 

Détailler le comportement pour le comprendre

Il est très important de bien découper le comportement en tranches : nous en parlions avec l’exemple du rappel. Observez le comportement dans son ensemble, puis détaillez-en chaque phases. Vous pouvez vous aider en écrivant sur une feuille ce détail, ou en vous amusant à le faire avec une autre personne. Le principe est le même pour tout nouveau comportement que l’on souhaite faire acquérir au chien, que l’on fonctionne avec le leurre ou le shaping : même avec le leurre, nous devons être patient et cliquer tous gestes de la part du chien qui amène vers le comportement final. 

Par exemple, vous souhaitez apprendre à votre chien le « touche » en tendant la main vers lui. Le but : qu’il vienne toucher votre paume de sa truffe. Cet exercice permet au cours d’une promenade de rappeler son chien brièvement, dans le jeu, avant de l’envoyer à nouveau en avant pour qu’il continue sa promenade. 

Il faudra détailler tout le comportement et cliquer chacune des phases. En commençant au calme chez vous comme d’habitude pour un nouvel apprentissage, voici les phases du « touche » : 

  • Le chien tourne la tête vers la main tendue = « clic » + 3 secondes + bonbon, 
  • Il regarde la main tendue = « clic » + 3 secondes + bonbon, 
  • Il oriente son épaule pour approcher = « clic » + 3 secondes + bonbon, 
  • Il tourne son corps pour approcher = « clic » + 3 secondes + bonbon, 
  • Il avance vers la main tendue = « clic » + 3 secondes + bonbon, 
  • Il avance son museau vers la  main tendue = « clic » + 3 secondes + bonbon, 
  • Il frôle la main tendue = « clic » + 3 secondes + bonbon, 
  • Il touche la main tendue de sa truffe = « clic » + 3 secondes + bonbon. 
Vous l’aurez compris, nous pourrions encore plus découper ce comportement en tranche. L’important est de tout cliquer, afin de progresser graduellement mais rapidement. Cela donnera un apprentissage rapide et durable dans le temps. 
chien clicker détailler le comportement
Observer un chien en action pour comprendre comment un comportement se découpe, afin de cliquer chaque étape. Image par Gidon Pico de Pixabay

Étape 2 : Augmenter sa rapidité de clics

Nous en parlions dans le précédent article, au départ mieux vaut s’entraîner sans chien, entre humains. Voici quelques jeux pour se détendre les doigts afin d’augmenter sa rapidité de « clic »: 

  1. Faire rebondir une balle au sol : cliquez avant qu’elle ne touche le sol,  
  2. Lancer un stylo en l’air : cliquez alors qu’il est au plus haut, 
  3. Jouez en équipe de 2 ou 4 avec un dé : un groupe clique les nombres pairs, un groupe clique les nombres impairs, tout en lançant le dé à tour de rôle et de plus en plus vite, 
  4. Variante avec le dé : par équipe de 2, certains cliquent les pairs, certains cliquent les impairs, tout le monde clique le 5 et personne ne clique le 6, et ce de plus en plus vite. 

Vous verrez que ce n’est pas aussi évident qu’il n’y paraît. 😉 

chien clicker et dextérité
S'entraîner à cliquer entre humains pour augmenter sa dextérité. Image par Freepics4you de Pixabay

Étape 3 : Ajouter la commande vocale au bon moment

Apprendre à utiliser le clicker en éducation canine, c’est surtout apprendre à ne pas parler dans un premier temps. Vous l’avez sans doute remarqué, jusqu’à présent il n’a pas été fait mention de nouvelle commande. En effet, avec le clicker, au départ il est important de ne pas parler, afin que le chien réfléchisse seul et apprenne par lui-même. L’ajout de la nouvelle commande, par exemple le « touche » vu plus haut, n’intervient que bien après. 

A quel moment ajouter la nouvelle commande : 

Quand le comportement souhaité est fiable, rapide, systématique, nous pouvons alors ajouter l’ordre souhaité, juste avant de cliquer. 

Dans l’exemple du « touche », quand le chien vient systématiquement toucher notre main avec sa truffe dès que nous la tendons, nous pouvons ajouter l’ordre « touche ». 

  • Donc au lieu de donner : silence + main tendue + truffe du chien dans notre paume + clic + 3 secondes + bonbon, 
  • Cela donnera : nouvelle commande verbale + 2 secondes durant lesquelles le chien se demande de quoi nous parlons + main tendue + truffe du chien dans notre paume + clic + 3 secondes + bonbon.  

A chaque fois que nous ajoutons un ordre que le chien ne connaît pas encore, nous devrons donc patienter 2 secondes entre le moment où nous disons l’ordre et le moment ou nous faisons le geste habituel pour que le chien agisse. 

chien clicker ne pas parler
Savoir se taire dans un premier temps est essentiel pour la bonne utilisation du clicker. Image par frau_hektor de Pixabay

Apprendre à utiliser le Clicker : .Questions ou affirmations fréquentes

Lorsqu’il s’agit du clicker, certains questions ou craintes reviennent fréquemment. 

"Un chien éduqué au clicker n'écoutera que s'il a de la nourriture"

Quand le chien est bien « chargé » au clicker, que les premiers clics ont été justes, et que le gardien élimine rapidement les friandises, ce cas de figure n’arrive que rarement. Cependant il se peut qu’un chien soit obnubilé par la nourriture et ne regarde jamais son gardien, restant focalisé sur sa main ou sur le bol de nourriture. Dans ce cas là, entraînez-le à se maîtriser, grâce à d’autres exercices d’éducation canine servant à fixer l’attention du chien sur vous (toujours sans parler) :

  • Tendez vers lui votre poing fermé avec de la nourriture dedans. Votre chien va lécher votre main, la gratter, essayer de mordiller, etc… Dès qu’il cesse : clic + 3 secondes + bonbon (un autre que celui présent dans votre main !), 
  • Ensuite tendez votre bras vers la gauche et vers la droite de façon aléatoire, dès que le chien vous jette un coup d’œil : clic + 3 secondes + bonbon. Puis, élevez le critère et augmentez la durée de son regard avant de cliquer, 
  • Donnez toujours de tous petits bouts de nourriture, 
  • Éliminer le clicker et les bonbons de façon aléatoire et progressive, très rapidement, dès que le comportement est sur commande, en variant les renforçateurs (balle, jouet, etc…). Augmentez également progressivement le nombre de répétitions réussies seulement avec des caresses ou félicitations en guise de bonbon. Si le chien présente de la frustration, donnez de nouveaux plus de bonbons de type friandises pour qu’il sache que c’est aléatoire et que «l’espoir fait vivre !». 

"En éducation positive, comme on ne punit pas le chien en profite"

  • Dès le début, établissez ce que vous souhaitez que fasse votre chien et non ce que vous souhaitez qu’il ne fasse pas, 
  • Faites la liste des comportements que vous souhaitez changer chez votre chien, 
  • Retirer les renforcements que vous avez involontairement mis quand votre chien faisait un comportement indésirable pour vous. Par exemple le repousser ou lui parler quand il vous saute dessus, 
  • Entraînez et renforcer le chien dans le comportement de substitution que vous aurez trouvé pour remplacer ce comportement indésirable.

"Les chiens entraînés au clicker vont désobéir parce qu'ils n'en connaissent pas les conséquences"

Parce que les entraîneurs au clicker choisissent d’ignorer le comportement indésirable, les gens pensent que le chien va choisir de faire ce comportement. 

Mais un chien renforcé grâce à un comportement de substitution qui lui apporte du positif, va vite trouver son avantage à faire quelque chose que l’on souhaite. 

Il délaissera donc progressivement le comportement pour lequel il n’obtient rien, ou pour lequel on lui retire quelque chose qu’il aime, y compris de l’attention. Cela s’appelle l’extinction. 

"Les chiens entraînés au clicker manquent de précision"

Au contraire, le clicker permet d’obtenir un comportement très précis, notamment avec le shaping. Si l’entraîneur est adroit, vif et précis, il n’y a aucune raison pour que le chien ne le soit pas.

Le shaping dépend de la bonne volonté du chien à offrir des comportements. Si un comportement offert ne mérite pas de récompense, le chien doit faire preuve de bonne volonté pour expérimenter autre chose jusqu’à ce qu’il trouve ce qui mérite une récompense. 

C’est une raison pour laquelle les entraîneurs au clicker comptent tant sur la punition négative (P-). Une fois que le chien a compris la méthode, retenir une récompense motive le chien à essayer quelque chose d’autre. 

"Les chiens entraînés au clicker sont incapables de faire quoi que ce soit dès qu'ils sont en stress"

Evidemment dans la vie le chien sera soumis à des stress, des situations inconnues. A nous de le lui en montrer le plus possible. (vétérinaire, toiletteur, feux d’artifices, etc…). 

Il n’y a pas de lien entre un chien qui présente des peurs et le fait de l’entraîner au clicker. L’imprégnation et la sociabilisation sont extrêmement importantes, pour n’importe quel chien.  

chien clicker et friandises
Au clicker, le clic est la récompense du chien. Image par ClaTru de Pixabay

Où trouver un clicker

Inutile de faire trop de frais ou d’essayer de trouver le clicker le plus original possible. Ce qui compte, c’est le son ! Il doit être métallique, franc et bref. Tous les clicker ne se valent donc pas. En voici certains : 

Dans le prochain article nous voyons comment « charger » le chien au clicker avec le conditionnement classique, comment obtenir son attention et la renforcer, et quels jeux il est possible de lui apprendre gr’ace au clicker. 

Vous êtes-vous entraînés au clicker entre humains ? Racontez-nous en commentaires. 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dogbnb.fr, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.