Vous adorez l’eau et votre toutou aussi ? Vous rêvez d’un voyage différent, qui vous permettra de découvrir de nouveaux paysages, depuis un nouveau point de vue ? Quoi de mieux que d’allier les plaisirs de la baignade à ceux d’une excursion sur un lac ou une rivière ? Alors, pour bien préparer ce périple d’un nouveau genre, découvrez 7 critères pour savoir quel kayak choisir pour naviguer avec un chien. 

7 critères pour bien choisir son kayak
Bien choisir le kayak de son chien et soi : 7 critères. Image Pixabay.

Naviguer avec un chien : utopie?

Les chiens adorent partir à l’aventure avec leurs humains. En général, ils se font instantanément à la nouvelle sensation de la navigation, et ne sont que rarement sujets au mal de mer, contrairement au mal des transports en voiture

En effet, si vous avez déjà eu l’occasion de prendre le ferry avec votre ami canin par exemple, vous aurez sans doute remarqué qu’il s’est très rapidement couché, pour profiter de la vue aisément. 

Ainsi, partir en kayak avec un chien est d’autant plus plaisant qu’il peut à la fois profiter des paysages au fil de l’eau, tout en profitant des bienfaits de la nage lors des pauses. Et puis, les voyages sont tellement plus riches et passionnants quand nous avons notre boule de poils avec nous ! 😉 

Naviguer avec un chien : rêve ou réalité ?
Est-il possible de naviguer avec un chien grâce à un kayak ? Oui, surtout si votre chien aime l'eau ! Image Pixabay.

Matériel à prévoir naviguer avec un chien en kayak

Que vous choisissiez de partir en autonomie plusieurs jours avec votre chien et votre kayak, ou que vous fassiez une descente de rivière à la journée ou simplement un tour sur le lac, voici une petite liste non exhaustive pour vous aider à préparer le matériel adéquat

  • Des bidons étanches : pour mettre vos effets personnels et ceux de votre chien. 
  • Des gilets de sauvetage : un pour chaque kayakiste, un pour votre chien. Vous trouverez quelques modèles de gilets de flottaison pour chien ici. 
  • Vos effets personnels : lunettes de soleil, casquette, crème solaire, téléphone, papiers, vêtements de rechange, snacks, de l’eau, de quoi vous séchez, des chaussures d’eau. 
  • Ceux de votre chien : serviette de bain, friandises, de l’eau si vous naviguez sur eau salée. 
  • Une petite trousse de secours
  • De quoi recharger votre téléphone ou votre appareil photo si vous partez plusieurs jours : chargeur solaire par exemple, ou une batterie externe bien remplie avant le départ. 
  • Un kit de réparation rapide : pour votre kayak gonflable. 
  • Une pompe à main : pour regonfler les boudins du kayak si nécessaire. 
  • Des pagaies bien évidemment, dont une de secours. 
  • Un couteau : parce que quand on part à l’aventure, ça peut toujours servir. 
  • Un leash : pour attacher votre pagaie au bateau en cas d’intempéries. 
  • Une ligne de vie : pour amarrer votre embarcation. 
  • Et si vous partez en autonomie :
      • une tente, 
      • un sac de couchage, 
      • un tapis de sol, 
      • une couverture ou un vieux sac de couchage pour votre chien,  
      • une gamelle, 
      • votre matériel de bivouac pour faire la popote, 
      • des allumettes étanches, 
      • un kit de pêche si vous êtes pêcheur dans l’âme, 
      • de la nourriture pour plusieurs jours pour votre chien et vous, 
      • des vêtements chauds et de rechange. 
      • de l’anti-moustiques, 
      • le passeport de votre chien, 
      • ¨les adresses des vétérinaires sur votre parcours, 
      • une lampe frontale et le collier lumineux de toutou, 
      • et d’autres idées à piocher sur le listing road-trip avec un chien en fonction de votre excursion. 
Si votre chien ne sait pas nager, il convient tout de même de lui apprendre plusieurs semaines avant le départ, afin d’éviter qu’il panique si l’embarcation venait à se retourner. 
Quel matériel prévoir pour partir avec un chien en kayak
Naviguer avec son chien en kayak : préparer le matériel. Image Pixabay.

Kayak ou canoë : quelles différences

Même si ces bateaux ont tendance à se ressembler, les deux termes sont souvent confondus. En effet, un kayak n’est pas un canoë, et vice versa. Pourtant, ils font partie de la même organisation sportive : la FFCK : Fédération Française de Canoë-Kayak

Les formats de ces embarcations sont multiples, très variés, et peuvent aisément se confondre. Par exemple, nous pouvons naviguer avec chacun d’entre eux en lac, mer, ou en rivière. Ils existent tous deux en format une place, 2 places, ou 3 à 4 placesDe plus, certains kayaks sont ouverts, comme les canoës, tandis que d’autres sont fermés

D’ailleurs, ceux qui nous intéressent pour naviguer avec un chien sont ceux ouverts : assis sur la coque, entre les 2 principaux boudins. Concernant les kayaks pliables, coque et boudins sont gonflables individuellement, de même que les sièges. 

Voici comment différencier un kayak d’un canoë : 

Le Kayak :

  1. La pagaie est double : elle possède une pale de chaque côté du manche. Elle mesure entre 1m80 et 2m30. Ainsi, nous pagayons alternativement de chaque côté du bateau. 
  2. Nous naviguons en position assise : dans un siège avec dossier, jambes légèrement fléchies. 
  3. Les Inuits sont à l’origine du kayak : ce peuple du Groenland les construisaient à partir de morceaux de bois flottant et de peaux de phoques. 

Le Canoë :

  1. La pagaie est simple : elle n’a qu’une seule pale, et une poignée à l’autre bout du manche. Elle est plus courte que celle du kayak. Ainsi, nous pagayons toujours du même côté du bateau. 
  2. Nous naviguons à genoux ou assis sur un banc de nage : ceci en fonction de la discipline. Les canoës de randonnée sont plutôt pourvus d’un banc de nage. En eaux vives, nous serons à genoux. 
  3. Les Indiens d’Amérique sont à l’origine du canoë : ils les fabriquaient en taillant des troncs d’arbre et en les évidant. 
Kayak ou Canoë : quelles différences ?
Le kayak et le canoë sont deux bateaux qui se ressemblent. Ils sont pourtant différents sur plusieurs points. Avec un chien, nous préférerons le kayak. Image Pixabay d'un grand canoë.

Comment bien choisir son kayak pour naviguer avec un chien : 7 critéres

Nous faisons le choix de parler ici du kayak plutôt que du canoë car, de part ses spécificités, il apporte des avantages supplémentaires, en particulier avec un chien qu’il convient de surveiller un minimum : 

  • Position plus confortable grâce au dossier. 
  • Prise en main facilitée : pagayer alternativement de chaque côté de l’embarcation est plus aisée qu’en canoë. 
  • De plus, le kayak gonflable est plus léger : il est ainsi facile de le diriger, même s’il s’agit d’un 2 places et que vous êtes seul à bord avec votre chien. 
  • Il existe de nombreux modèles sur le marché, à prix relativement abordables. 
Voici 7 critères pour vous aider à choisir le futur kayak de votre chien et vous : 

1. Kayak gonflable ou kayak en dur ?

Quel kayak choisir pour naviguer avec un chien : kayak en dur ou kayak repliable ? Ceci restera un choix personnel de votre part, car concernant le kayak rigide, il vous faudra : 

  1. Avoir des barres de toit sur votre voiture. 
  2. Avoir la place de le stocker une fois à la maison. 
Le kayak gonflable quant à lui se plie et tient dans un sac à dos (fourni lors de l’achat) et peut se mettre dans le coffre ou sur les sièges arrière de la voiture. Il se stocke ainsi facilement de retour chez soi, après l’avoir rincé et fait sécher (déplié) au préalable. 

2. Kayak une place, 2 places ou 3 places ?

Ceci sera fonction du nombre de personnes qui naviguera dans l’embarcation mais aussi de la taille de votre chien

  • Avec un compagnon canin de petite race, vous pouvez opter pour un kayak une place si vous êtes seul, ou 2 places si vous naviguez en duo. Loulou aura de la place entre vos jambes pour se caler. Si vous préférez être plus à l’aise, prenez une place supplémentaire. 
  • Avec un chien de race moyenne à grande, vous serez bien plus à l’aise en ajoutant une place supplémentaire pour loulou. 
Les kayaks gonflables 2 ou 3 places font donc en général un excellent choix, selon que vous naviguez seul avec votre chien ou à deux humains plus un loulou. 
Choisir son kayak en fonction de son activité
Activité nautique plutôt sportive en mer et rivières, ou plus tranquille sur un lac : pour quel type de kayak opter. Image Pixabay.

3. Kayak d'eaux vives, Kayak de mer, ou Kayak loisirs ?

Il existe différents types de kayaks, il faudra donc prendre en compte votre utilisation avant de vous décidez pour un modèle : 

  • Kayak loisir : pour naviguer moins de 2 heures par sortie en restant près des côtes. 
  • Kayak de randonnée : pour partir à la demi-journée ou sur plusieurs jours dans des endroits plus reculés telles des calanques, ou pour faire le tour d’un lac. 
  • Kayak de mer : pour partir en haute mer, rejoindre un spot de plongée ou aller pêcher.  
  • ¨Kayak d’eaux vives : pour les descentes de rivières. Certes, votre chien devra avoir le pied marin, en fonction de la saison où vous choisissez cette activité. A la fonte des neiges, les torrents sont assez tumultueux en général. Mais vous pouvez choisir aussi de descendre un canal ou une rivière en eaux plus tranquilles. 

Les possibilités de navigation sont indiquées par le fabricant dans le descriptif du kayak. Certains sont d’ailleurs adaptés à différentes pratiques. Vous pourrez ainsi parfois trouver des indications telles que « adapté à la navigation en rivière ou balades en bord de mer », ou « performant en lacs, rivières calmes ou ballades côtières », ou encore « kayak de mer conçu pour la ballade et la grande randonnée ». 

Attention toutefois à la réglementation. 

Réglementation liée à la pratique du kayak :

  1. Engin de plage : de taille inférieure à 3,50 mètres, le kayak est considéré comme un engin de plage.
      • il est possible de naviguer jusqu’à  300 mètres d’un abri (tout endroit de la côte où il est possible de mouiller ou d’accoster et de repartir sans assistance). 
      • le gilet de sauvetage aux normes européennes est obligatoire pour toutes les personnes à bord. 
  2.  Embarcation homologuée : de taille supérieure à 3,50 mètres, avec au moins 2 chambres à air séparées, et « homologué mer » par le fabriquant.
      • il est possible de naviguer jusqu’à 2 miles nautiques d’un abri (environ 3 km)
      • Matériel de sécurité obligatoire :
          • gilet de sauvetage aux normes européennes obligatoire pour toutes les personnes à bord. 
          • bout d’amarrage avec mousqueton d’une longueur minimale équivalent à celle du bateau. 
          • une pagaie de secours
          • un dispositif permettant d’assurer l’étanchéité des trous d’homme
          • une écope ou pompe d’assèchement (sauf si le kayak dispose d’un auto-videur)
          • un dispositif permettant le remorquage (bout de remorquage de 5 à 8m avec élastique amortisseur ou cordage polyéthylene car il a l’avantage de flotter)
          • une ligne de vie
          • une lampe étanche, flashlight, ou bâton luminescent. 
Certaines embarcations peuvent être homologuées jusqu’à 6 miles mais nous vous renvoyons à ce lien pour en connaître la réglementation, si toutefois vous vous aventurez jusque là avec votre chien.  
Pratique du kayak et réglementation
Quand on pratique le kayak, c'est la réglementation maritime qui s'applique. Il est donc bon de la connaître. Image Pixabay.

4. Poids du kayak et poids maximal en charge

Lors de l’achat, prenez garde au poids de votre futur kayak, qu’il soit rigide ou gonflable. En effet, plus il sera léger plus il se manœuvrera facilement. De plus, il faut aussi penser à son poids une fois sortit de l’eau : il sera plus lourd une fois mouillé, en particulier pour les kayak gonflables que nous rangeons alors dans leur sac à dos de transport pour les ramener à la voiture. Fatigués après une journée de navigation, nous sentons bien la différence sur les épaules ! 

En parlant du poids, pensez aussi à vérifier sur les données constructeurs le poids maximal en charge autorisé ! Il diffère selon les modèles, et donc en fonction de votre poids, celui de votre passager, celui de votre chien, et celui de votre matériel (qui dépendra de la durée de votre périple) il est un critère important à prendre en compte également. 

5. Longueur du kayak

La forme et surtout la longueur de l’embarcation seront aussi à prendre en considération : plus le kayak sera long et effilé, plus il avancera vite et en ligne droite. 

Pour les longues distances, cela sera d’autant moins fatiguant que de devoir sans cesse le ramener dans la bonne direction en l’empêchant de tourner. Pensez-y avant de faire votre choix. 

6. Matériaux du kayak

Avec un chien, nous pouvons nous demander quel kayak choisir, surtout en fonction de sa solidité. Concernant les matériaux, ils sont aujourd’hui bien plus résistants que ce qu’ils n’étaient, car la pratique s’est développée et n’est plus destinée qu’aux enfants. 

Les kayaks gonflables sont donc moins sensibles à la crevaison que les bateaux de plage que nous pouvions voir il y a quelques années, et ne se dégonfleront pas au passage de roches sur les rivières. A condition d’avoir choisi une embarcation destinée à cette pratique naturellement. 

Les kayaks rigides quant à eux sont souvent destinés à la pratique en eaux vives, et sont donc très résistants. 

Ne craignez donc pas pour les griffes de votre chien (qu’il conviendra cependant de limer avant le voyage). Si toutefois cela vous inquiète, vous pouvez découper un morceau de tapis de yoga pour le mettre au fond du bateau à l’emplacement de votre toutou. 

C’est léger, ça ne prend pas beaucoup de place, et cela permet d’avoir une couche protectrice supplémentaire sous les griffes de votre ami canin. Avec un kayak rigide, cela empêchera également votre chien de glisser sur la surface mouillée. #Astuce 😉 

Matériaux idéaux pour le kayak de son chien et soi
Choisir un kayak pour son chien et soi passe aussi par le choix des matériaux. Heureusement, ils sont beaucoup plus résistants que ceux des bateaux pour enfants. Image Pixabay.

7. Les marques de kayaks

Vous avez choisi le nombre de places pour votre kayak, et savez quelles activités vous allez pratiquer avec lui et votre compagnon canin. Parfait ! Découvrons maintenant les différentes marques de kayaks, ainsi que des liens pour les trouver en ligne. 

En effet, toutes les marques ne proposent pas des kayaks destinés aux mêmes activités. Il s’agit donc d’un critère à prendre en compte également, en en plus de ceux précédemment cités. 

  • Gumotex : kayaks gonflables haut de gamme pour l’eau vive. Pour en avoir testés plusieurs de marques différentes, ceux-là sont mes préférés. Malheureusement, ils ne sont pas les moins chers, la qualité à un prix ! 
  • Bic Sport : kayaks gonflables de mer homologués D240. 
  • Sevylor : kayaks gonflables de lacs, rivières et bords de mer. 
  • Intex : idem que Sevylor. 
  • Aqua Marina : qui propose des kayaks gonflables renforcés et des kayaks haute pression. 
  • Ventura : kayaks rigides ou gonflables pour tout type d’expédition. 
  • Advanced Elements : kayaks gonflables pour tout type de sortie également. 
  • Itiwit : les kayaks gonflables très abordables de chez Décathlon.
  • Etc…  

Où acheter un kayak :

En plus des liens ci-dessus, vous pouvez trouver des kayaks en ligne sur ces différents sites : 

Une autre activité nautique vraiment très cool à faire avec son chien est le Stand-Up Paddle, avez-vous déjà eu l’occasion d’en faire ? Cela sera peut-être le sujet d’un prochain article. 

Aimeriez-vous naviguer avec votre compagnon canin ? Savez-vous désormais quel kayak choisir ? Racontez-nous en commentaires ou rejoignez-nous sur notre groupe Facebook pour partager vos photos et vidéos ! 😉 

Suivez-nous sur les réseaux :

The following two tabs change content below.
Passionnée par les voyages accompagnée de ses chiens, Maorie est aussi coach en comportement animalier, spécialisée dans les troubles et thérapies comportementales en méthode positive. Fondatrice de dogbnb.fr, elle y propose des articles et conseils sur la santé, l’alimentation, l’éducation positive, les soins au naturel, le clicker training, les sports canins et bien sûr les voyages avec un chien. Dans un souhait de transmettre sa passion pour les chiens et ses connaissances sur le terrain, elle anime également un groupe Facebook dont la belle communauté partage également ses voyages et son amour des chiens au quotidien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.